Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 11:43

mysteres.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Au coeur du Far West, voilà un roman qui ne manque pas de rebondissements et que l'on conseille à grand galop! En effet, Caroline Lawrence a su inventer un personnage attachant et singulier et , avec son écriture vive et enlevée, lui offre un premier volet d'aventures enthousiasmant! L'auteure utilise deux procédés littéraires pour renforcer l'illusion de vérité du récit: un prologue dans lequel elle explique avoir trouvé ce texte dans le grenier de sa mère dont la grand-mère vivait en 1877 dans le Nevada mais également en utilisant le principe de la focalisation interne avec un narrateur à la 1ère personne. P.K Pinkerton est un jeune garçon orphelin, un demi-sang indien, qui a été recueilli par le révèrent Emmet Jones et son épouse et se sont installés à Tempérance, une toute petite bourgade du Nevada. Un jour, en rentrant de l'école, P.K découvre ses parents adoptifs scalpés; sa Evangeline a le temps , avant son dernier soupir, de lui confier quelques objets précieux qui contiennent sa Destinée. Dans un sac médecine, Pinky découvre une pièce d'or, un couteau en silex de sa mère indienne, un bouton de cuivre qui appartenait à son vrai père et une feuille de papier pliée en quatre. Ce document, qui en fait le propriétaire d'une grande mine d'argent, est la raison pour laquelle Pinky va devoir se cacher et tâcher d'échapper au terrible desperados Walt-les-Coppeaux. A Virginia City, il va devoir se montrer malin et apprendre à deviner en qui l'on peut faire confiance ou pas. Un roman riche en rencontres étonnantes, en travestissements , en mensonges et en règlements de compte pour lequel on fait un hip hip hip hourra!

"Mon Problème, c'est que je ne sais jamais dire si une personne est sincère ou pas quand elle sourit. Je ne reconnais que trois émotions : le bonheur, la peur & la colère. Et encore, des fois je me trompe. Des fois, même, je n'arrive pas à reconnaître une personne que j'ai déjà vue. Pour peu qu'elle ait changé de coiffure, ou que l'homme se soit laissé pousser la barbe, ça me perd. C'est ça, mon Epine : les gens m'embrouillent. Et aujourd'hui, cette Epine va causer ma mort."



Titre: Les mystères du Far West
Tome 1: Les trois desperados
Auteur: Caroline Lawrence
Traduit par Christophe Rosson
Editions : Hachette Romans
Prix: 14,50€
A partir de 10 ans

Repost 0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 11:26

epiquepoqueopaque.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Anne Pouget a sans doute trouvé une solution maligne pour faire aimer la lecture aux adolescents récalcitrants : dans cette épopée loufoque, elle narre les aventures rocambolesques d'un chevalier prénommé Philibert et de son écuyer Cornebulle. Le premier est aussi couard que le second est benêt ….ou bien n'est-ce qu'une apparence? Anne Pouget , en tous cas, s'amuse avec la langue française et entraîne les jeunes lecteurs dans le monde du Moyen-Âge en optant pour une écriture vive, spontanée et poétique dans ses perpétuels jeux de sens et de sonorités. Très pédagogique sans être rebutant, ce livre fourmille de trésors de vocabulaire et explique implicitement la nécessité de maîtriser la langue. Sans s'en apercevoir, l'adolescent va donc s'approprier des mots spécifiques  à cette période de l'Histoire ( que l'on étudie notamment en 5ème) mais également diverses expressions courantes. La quête du chevalier  Philibert est elle aussi un clin d'oeil en direction des ados : Merlin l'Enchanteur a besoin qu'on fasse  prisonnier un génie malfaisant, sorti tout droit de l'Enfer et nommé Titivilus, qui a pour tache de répertorier toutes les erreurs d'orthographe que l'on fait…car  lorsqu'on en a commis 999 +1, vous êtes condamné à les expier l'une après l'autre en Enfer!  Et ce que vous ne saviez peut-être pas, c'est que Merlin a une orthographe pour le moins négligée….Philibert et Cornebulle réussiront-ils à aider Merlin? Quels seront leurs adjuvants et leurs opposants?  Un récit doublement intéressant car non seulement il est écrit par une historienne qui sait ce qu'elle avance mais qui a même fait un glossaire en fin de bouquin pour expliquer combien toutes les légendes farfelues qu'elle a utilisées ont bel et bien existé! A découvrir absolument!

"Lorsque Philibert eut épuisé ses lais, il rangea sa vielle, puis regagna sa place, se penchant au passage au-dessus de l'épaule de son écuyer. Il lut "L'horloge solaire égrenait lentement ses tic-tac".
-Dis-moi ,biographe, crois-tu sincèrement qu'une horloge solaire ça fait ce bruit-là?
Tout absorbé, Cornebulle ne releva pas la tête:
- Ne vous inquiétez pas, doux sire, c'est un effet de style, c'est joli…"

Titre: Quelle épique époque opaque!
Editions: Casterman
Auteure: Anne Pouget
A partir de 10 ans.
Prix: 9,95€

Repost 0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 10:05

charity.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Il est nécessaire de revenir aux classiques et ne pas oublier que la littérature jeunesse en a produit de nombreux…et d'excellente qualité! Miss Charity est de ceux-ci : l'écriture et l'humour délicats de Marie-Aude Murail associé aux illustrations regorgeant de tendresse de Philippe Dumas offre une récréation littéraire des plus agréables. Les passionnés de comédies romantiques anglaises - où les cottages abritent des passions sagement étouffées, où M.Darcy et Elisabeth ont tant de mal à reconnaître leurs sentiments réciproques! -  retrouveront ici l'atmosphère de Jane Austen : le personnage principal , Charity Tiddler, nous est présenté à cinq ans. Elle est née en 1870 et demeure à Londres ; c'est notre narratrice et l'auteure a choisi d'utiliser la mise en page des pièces de théâtre pour présenter les dialogues tandis que les parties narratives ne sont prises en compte qu'en focalisation interne. Charity est une petite fille solitaire et mal aimée:  sa mère est une aristocrate prétentieuse et égoïste qui se pare de la robe de la vertu en jouant les grenouilles de bénitier alors qu'elle ne prend jamais une heure pour s'occuper de sa seule enfant. Son père est un être bourru, passionné de pêche et décidément déçu de n'avoir pas eu un garçon. Alors Charity grandit au milieu d'une ménagerie d'animaux de fortune qu'elle chouchoute, surveillée par une bonne folle à lier…mais de nature si brillante et si généreuse,  la vie placera sur son chemin des êtres exceptionnels qui sauront l'aider à devenir une femme émancipée et à vivre la vie qu'elle souhaite sans se préoccuper des conventions sociales qui pèsent sur les femmes de son époque. Miss Charity dresse un portrait pertinent du dix-neuvième siècle et vous y croiserez avec plaisir un certain Oscar Wilde que la scène londonienne renia lâchement après l'avoir encensé. Miss Charity  est une histoire d'amitiés et SURTOUT une palpitante histoire d'amour…de celles que l'on oublie pas tant l'auteure a su faire mijoter l'attente et le désir des protagonistes et du lecteur jusqu'à…jusqu'à…on ne vous dit pas! Allez hop, il y a 563 pages pour le savoir mais c'est tellement bien écrit que vous le dévorerez en une semaine! 
D'ailleurs, on précise aux jeunes ados que s'ils ne trouvent plus leur livre au bout de quelques jours dans leur chambre, ce sera sans doute parce que leur maman en aura fait son livre de chevet juste après! Un livre fleur bleue à souhait…avec l'expression d'un amour pour la littérature qui nous a comblés!



 

Titre: Miss Charity


Auteur: Marie-Aude Murail


Illustration: Philippe Dumas


Editions: L'école des loisirs


Prix: 25,20€

 



"Ni "Bonjour", ni "vous plairait-il?". Tout constellé de neige, il s'ébroua sur le tapis, la bise gonflant encore son manteau.Puis il posa les mains bien à plat sur les joues de Lydia pour lui montrer à quel point elles étaient glacées. Lydia le repoussa avec un cri agacé. Mais son regard si dédaigneux s'était troublé. Le jeu de swap dragon était, d'après Kenneth, le meilleur moyen de se réchauffer les mains. Tante Janet étendit une couche de raisins secs dans un plat et la recouvrit d'eau-de-vie. Kenneth eut le privilège d'y mettre le feu puis chacun essaya de retirer du plat quelques raisins enflammés. Je n'avais pas peur de la courte flamme bleue, mais il fallait jouer des coudes pour s'approcher du plat, et je me contentai de regarder les autres faire des grimaces et des bonds. Je m'aperçois que je n'ai pas décrit Kenneth, mais c'était un tel feu follet qu'il en devenait indescriptible; Il avait treize ans, comme Lydia."

Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:04

Capture-d-ecran-2013-07-08-a-22.55.21.pngLondres , 1899. Pénélope Tredwell est une jeune orpheline pleine de ressort et d'inventivité. Ayant hérité du célèbre magazine Le Frisson Illustré depuis l'âge de 13 ans, elle en est l'auteure principale, même si elle est obligée de le cacher parce que son statut de jeune enfant ne lui permet pas d'être crédible auprès de la société littéraire londonienne. Passionnée par les histoires terrifiantes et les enquêtes tarabiscotées, une mystérieuse malédiction qui vient de s'abattre sur l'hôpital psychiatrique de Bedlam la passionne au plus haut point. Aussi, avec l'aide de son acolyte Alfie et de Monty, un comédien qu'elle rémunère pour se faire passer pour Montgomery Flinch, l'auteur de ses nouvelles, elle va découvrir les sombres évènements qui font tressaillir chaque nuit les couloirs de Bedlam. Imaginez que d'un seul mouvement, douze minutes avant minuit, tous les patients se mettent à écrire frénétiquement sur les murs,à même leurs peaux…comme possédés par une force irrépressible. Qu'écrivent-ils? des sortes de prophéties , des prédictions de catastrophes dans le futur mais aussi des formules mathématiques…Pénélope saura-t-elle, du haut de ses 13 ans, résoudre une énigme qui laisse les médecins démunis? Un récit qui tisse sa toile avec finesse et séduira par son personnage principal au caractère bien déterminé. D'ailleurs la suite des aventures de Pénélope ne tardera pas!

Douze minutes avant minuit
Auteur: Christopher Edge
Editions: Flammarion
Parution: Mai 2013
Prix: 14€
Dès 12 ans

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 14:04

amitie.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Violette est La jeune lycéenne parfaite, promise à un avenir brillant. Elle a des parents qui lui font confiance et la laissent sortir comme bon lui semble et sa liberté est accrue car ils sont souvent absents, investis dans des missions humanitaires aux quatre coins du monde. Juliette a un ami sincère, Arnaud, qu'elle connaît depuis très longtemps; mais depuis qu'ils sont en terminale, leur relation évolue étrangement et les trouble confusément. Juliette est co-animatrice sur le net d'un blog d'écriture ; elle y a rencontré de nombreux amis virtuels qu'elle apprécie. Un jour, alors qu'elle habite dans le sud de la France, elle part sur Paris pour les rencontrer…elle en reviendra avec un souvenir terrible et indélébile. Arnaud réussira-t-il à la sortir de la dépression qui l'envahit peu à peu? Découvrira-t-il ce qui lui est arrivé? L'écriture de Mireille Disdero ne convaincrait pas forcément un public adulte mais s'adapte parfaitement au langage et à l'état d'esprit des adolescents d'aujourd'hui; elle use de leurs codes et connaît leurs préoccupations. Elle rend donc la lecture fluide et accessible même aux lecteurs non aguerris. Elle a le mérite d'aborder, de surcroît, un sujet grave et trop souvent caché et son récit fictionnel permettra peut-être de délier les langues entre les générations et de réfléchir ensemble aux meilleurs façons d'éviter de tels drames, et s'ils arrivent, d'essayer de réapprendre à vivre avec.

«Un jour de novembre quelque chose est arrivé. Le chaos a suivi et, dans ce chaos, j'ai surnagé comme un sachet plastique sur le fleuve. Troué, ballotté, puis rien d'autre".

Titre: A l'ombre de l'oubli
Auteur: Mireille Disdero
Editions: Seuil
A partir de 13 ans
180 pages
Prix: 11 euros

Repost 0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 19:19

souffle.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Nina est une jeune fille de presque 15 ans qui a l'allure d'un garçonnet et une sensibilité artistique développée. Lorsqu'elle est envoyée dans l'orphelinat  d'Etat de Karakievo, séparée de sa mère considérée comme ennemi de l'état et par conséquent expédiée en camp en Sibérie, elle a la chance de rencontrer Véra Alexeïva Zinovia, une pensionnaire qui la prend sous sa protection. Nina a cependant du mal à faire le culte de Joseph Staline qui est cause de l'exil de longue date de son père en France et de la condamnation aux travaux forcés de sa mère ; mais si elle veut un jour , grâce à l'aide des Petrov et d'autres dont elle ignore encore l'existence, pouvoir faire évader Anna Volkovitch, il va falloir qu'elle apprenne à taire ses commentaires….et qu'elle découvre qui elle est vraiment et pourquoi le sort semble poursuivre sa famille. Nina Volkovitch est une série délicieusement bien menée par Carole Trébor. On vibre des aventures aussi éprouvantes qu'excitantes de l'héroïne sur fond de guerre froide. L'auteure a inséré une dimension fantastique enthousiasmante qui ravira les adolescents. Nina est une adolescente touchante et espiègle pour laquelle tous les lecteurs, petits et grands,  auront de l'empathie et de l'admiration! Vivement le tome 3!

Titre de la série: Nina Volkovitch
Auteur: Carole Trébor
Tome 1: La lignée (Octobre 2012)
Tome 2: Le souffle ( Janvier 2013)
Tome 3 : Le combat ( parution prévue en mai 2013)
Editions: Gulfstream
Prix: 14,90€

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 12:32

lune.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Photo Danica Bijeljac/ Séléné Savel, du haut de ses quinze ans, ne manque ni de répartie, ni de culture générale. Son problème est plutôt d'ordre vestimentaire...et émotionnel. Aussi lorsqu'elle quitte la Bretagne et son père pour affronter les lycéens de Darcourt, très snobs pour la plupart, tout est loin d'être simple. Pour ajouter du mystère à cette terrible épreuve adolescente, d'étranges événements tendent à lui faire comprendre que sa mère , Iris, qui avait soudainement disparu six ans auparavant, pourrait refaire surface. Ajoutez à cela une cousine qui lui met des bâtons dans les roues, une blogueuse sans scrupule et un terminale ténébreux qui fait chavirer le cœur de toutes et semble lui accorder sa préférence  et vous aurez une idée de l'année agitée de la jeune fille...!! Un roman pétillant à souhait dans lequel Marilou Aznar insère avec pertinence  une dimension fantastique palpitante : Séléné se retrouve  en effet face à une vérité perturbante, celle d' un monde parallèle en lien avec une ancienne civilisation mésopotamienne dans lequel elle aurait un rôle à jouer...Saura-t-elle être à la hauteur?

Lune Mauve
Tome 1: La Disparue
Auteur: Marilou Aznar
Éditions: Casterman
Dès 13 ans
Parution: mars 2013

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 13:25

grillon.pngPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Pour son premier roman, Tristan Koëgel a imaginé une destinée aussi singulière que sauvage; une aventure palpitante entre terre et océan, entre Kenya et Somalie. Là vit ou survit - selon les heures - un petit garçon rebaptisé plusieurs fois par ceux qui l'ont repêché. Le Grillon, compagnon fragile et maladroit de terribles pirates , puis Mostéfa, pensionnaire d'un institut pour orphelins, protégé d'une belle dame mystérieuse , analphabète et rêveur,  analyse le monde avec les clés qu'on lui en a données et sa subjectivité délicieuse. Une histoire d'amour pour la Grande Bleue, une histoire d'amitié et de courage. Un roman intelligent qui n'a pas une vision dichotomique et tente d'expliquer avec modestie, en focalisation interne, pourquoi au large de la corne de l'Afrique sévissent des pirates et n'a  pas oublié de distiller une touche d'humanité, nécessaire dans les romans jeunesse. À découvrir assurément!


Titre: Le Grillon, récit d'un enfant pirate
Auteur: Tristan Koëgel
Editions: Didier Jeunesse
Illustrations: Régis Lejonc
Prix: 12€ - A partir de 10 ans.

Repost 0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 15:07

lesenfantsaussiPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / "Pas assez ou bien trop / C'est la moustache en croc/A chacun sa marotte/ C'est la moustache en crotte" chante Tauba à la fenêtre. Tauba, qui du haut de ses six ans, n'a plus le droit d'aller jouer avec des enfants de son âge au tas de sable. Le parc à jeux est aujourd'hui interdit à tous ceux qui portent l'étoile jaune. Dinah, sa soeur aînée, doit la garder pendant que sa mère travaille en banlieue pour subvenir à leurs besoins. Le père de Tauba est passé en zone libre et met tout en oeuvre pour qu'elles le rejoignent. Tauba a une amie, Nénette, avec laquelle elle essaie de comprendre des mots comme "antisémite" ou " promulguer des lois"... Un jour, Dinah décide d'aller au cinéma sans le dire à sa mère et elle emmène avec elle Tauba. L'expédition va se révéler plus périlleuse qu'elle ne l'aurait imaginé...au point de pas pouvoir rentrer chez elles cette nuit-là. Or nous sommes le 16 juillet 1942 et la police française se met en route pour arrêter 12884 juifs : un "Vent printanier" qui ne devait appréhender que les personnes de plus de seize ans , selon les ordres des autorités allemandes. Pourtant, le président Laval, chef du gouvernement du maréchal Pétain, inclura tous les enfants. Ainsi 4051 enfants seront arrêtés, parqués au Vélodrome d'Hiver, déportés au Camp de Drancy avant d'être emportés dans des wagons à bestiaux, sans leurs parents, vers les chambres à gaz d'Auschwiz. Tauba et Dinah échapperont- elles à ce destin terrible? Liliane Korb et Laurence Lefèvre, sous le pseudonyme de Claude Izner, ont imaginé un récit " d'après les souvenirs d'enfance de proches qui ont survécu à l'une des plus grandes barbaries de l'Histoire". Un roman qui n'effrayera pas les adolescents réticents à la lecture par le poids de ses pages et les séduira par la fraîcheur de ses personnages et le dynamisme de la narration. Un récit qui peut être utilisé à des fins pédagogiques tant il est truffé de références historiques et de détails de la vie quotidienne à Paris lors de la Seconde Guerre mondiale. Une histoire émouvante que l'on conseille vivement!


Titre: Juillet 42 Les enfants aussi

Auteur: Claude Izner

Editions: Le livre de poche

Prix: 4,95€

Dès 14 ans ( programme de 3ème - collège)

Repost 0
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 14:49

johnnydeep.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / David est un garçon normal. A priori. Il a 14 ans, un copain de vacances travaillé par les hormones et des parents divorcés. Son père est psychothérapeute pour les "adolescents perturbés" et le prend en vacances dans une ferme paumée au fin fond de la Normandie. Sa mère est une avocate parisienne très chic et autoritaire; avec son nouveau compagnon, ils ne dialoguent qu'en hurlant. Bon, est-ce que David est un ado vraiment normal au final? C'est pas dit. Lorsqu'il rencontre Zelda, une patiente de son père, ultra jolie et qui prétend venir d'une autre planète, il se sent en tous cas irrémédiablement attiré par elle malgré les avertissements inquiets de son père...il faut le comprendre, elle est diablement sexy ! En s'entichant de cette fille, David n'est pas au bout de ses problèmes parce qu'elle s'est mise en tête de conquérir Johnny Deep et de le ramener sur sa planète! ...va -t-il l'aider à accomplir sa quête? et est-on sûr que Zelda est vraiment folle?
Un roman qui se lit à toute allure tant la narration est vive et généreuse en rebondissements. Les personnages sont attachants et les situations séduisantes car elles peuvent être lues à plusieurs degrés. L'ado sera happé par l'histoire fantastico- romantique qui lie David, Zelda et....Johnny Deep tandis que l'adulte découvrira une situation familiale complexe où les incompréhensions, les maladresses et les égoïsmes des adultes peuvent avoir des conséquences préoccupantes sur les enfants. C'est délirant, loufoque, rocambolesque....ça pétille, ça embrasse, ça explose, c'est jeune et frais! On a aimé!

"Allongé sur mon lit, je contemple les décorations fluorescentes collées au plafond, constellations, galaxies, étoiles. Elle est d'une violence! Je n'ai jamais rencontré une fille aussi violente. Papa est la personne la plus adorable du monde. Ca ne se fait pas de fracasser un éléphant en métal sur la tête de la personne la plus adorable du monde, enfin! Je suis très remonté contre elle. Spacegirl, mon oeil! C'est juste une délinquante à l'imagination débordante, comme tous les cinglés que papa s'efforce de soigner!"


Titre: Comment j'ai piqué la petite amie alien de Johnny Deep

Auteur: Gary Ghislain


Editions: La Martinière jeunesse

Prix: 13,90 €

Parution:  le 30 août 2012

Dès 14 ans

Repost 0

Décalée par Julie

Rechercher

Il suffit de cliquer...

Visites sur le blog décalé




Pour se sentir moins seul...

13406520-19661145

Write Spirit!