Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 21:54

remiseaneuf.jpgPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Quand le théâtre vient faire un tour dans les villages, du côté des communes Lodévois et Larzac, cela donne Remise à Neuf, un festival qui se déroulera les 2,3 et 4 août 2013 à Saint-Jean-de-la-Blaquière et à Usclas-du-Bosc. Un festival gratuit pour les moins de 12 ans et dont les réservations pour les spectacles payants sont fortement conseillées. Voici le programme des festivités! Que le théâtre soit!`


Vendredi 2 août:
Saint-Jean-de-la-Blaquière
-18h : Place du village. Inauguration suivie d'une dégustation des vins des Terrasses du Larzac.
-18h30 & 23h30 : Place du village. La Fanfare Toto - Musique et boniments aux douces saveurs du siècle dernier. Gratuit
- 21h30 : Cour de l'école. L'attentat de Yasmina Khadra par Humani Théâtre - Un polar humaniste et politique. Payant.


Samedi 3 août:
Usclas-du-Bosc
- 16h : Place de l'église. 12 Rue d'la joie par la Cie Mungo - Chronique de la vie d'un immeuble et de ses colocataires. Gratuit.
Saint-Jean-de-la-Blaquière
16h: Remise du pont. CAFI par la Cie Par les temps qui courent - Une histoire d'exil et de migration, de l'Indochine à la France. Payant.
18h: Place de la république. L'Histoire des trois mousquetaires racontée à deux en 1/2 heure par AFAG Théâtre. Théâtre de rue, de cape et d'épée. Gratuit.
21h30 : Cour de l'école. La mer dans un verre de Camille Laurens par La Cie Vendaval -  Payant.
23h : Place du village. Imperial Orphéon - Bal dansant -Gratuit.


Dimanche 4 août:
Saint-Jean-de-la-Blaquière
12h: Place du village. Au bistrot des copains - Apéro-cabaret- Gratuit.
16h: Remise du pont. CAFI par la Cie Par les temps qui courent - Payant.
16h: Chai du clos de Serres. Forget Marylin par la Cie La Faction - Payant.
16h30 : Dans le jardin. 12 Rue d'la joie. Gratuit.
18h: Départ place du village. Cie Kamchatka - 8 personnages perdus dans le village avec une valise ( déambulation)
21h30: Place du village. Du Bartas - Chansons languedociennes revisitées dans des rythmes endiablés. Gratuit.
23h: Place du village. Fanfare Sakazic - Gratuit.


Renseignements/Réservations:
Office du tourisme Lodévois et Larzac : 04 67 88 86 44 et tourisme@lodevoisetlarzac.fr

Par Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Quand le théâtre vient faire un tour dans les villages, du côté des communes Lodévois et Larzac, cela donne Remise à Neuf, un festival qui se déroulera les 2,3 et 4 août 2013 à Saint-Jean-de-la-Blaquière et à Usclas-du-Bosc. Un festival gratuit pour les moins de 12 ans et dont les réservations pour les spectacles payants sont fortement conseillées. Voici le programme des festivités! Que le théâtre soit!

Vendredi 2 août:

Saint-Jean-de-la-Blaquière

-18h : Place du village. Inauguration suivie d'une dégustation des vins des Terrasses du Larzac.

-18h30 & 23h30 : Place du village. La Fanfare Toto - Musique et boniments aux douces saveurs du siècle dernier. Gratuit

- 21h30 : Cour de l'école. L'attentat de Yasmina Khadra par Humani Théâtre - Un polar humaniste et politique. Payant.

Samedi 3 août:

Usclas-du-Bosc

- 16h : Place de l'église. 12 Rue d'la joie par la Cie Mungo - Chronique de la vie d'un immeuble et de ses colocataires. Gratuit.

Saint-Jean-de-la-Blaquière

16h: Remise du pont. CAFI par la Cie Par les temps qui courent - Une histoire d'exil et de migration, de l'Indochine à la France. Payant.

18h: Place de la république. L'Histoire des trois mousquetaires racontée à deux en 1/2 heure par AFAG Théâtre. Théâtre de rue, de cape et d'épée. Gratuit.

21h30 : Cour de l'école. La mer dans un verre de Camille Laurens par La Cie Vendaval -  Payant.

23h : Place du village. Imperial Orphéon - Bal dansant -Gratuit.

Dimanche 4 août:

Saint-Jean-de-la-Blaquière

12h: Place du village. Au bistrot des copains - Apéro-cabaret- Gratuit.

16h: Remise du pont. CAFI par la Cie Par les temps qui courent - Payant.

16h: Chai du clos de Serres. Forget Marylin par la Cie La Faction - Payant.

16h30 : Dans le jardin. 12 Rue d'la joie. Gratuit.

18h: Départ place du village. Cie Kamchatka - 8 personnages perdus dans le village avec une valise ( déambulation)

21h30: Place du village. Du Bartas - Chansons languedociennes revisitées dans des rythmes endiablés. Gratuit.

23h: Place du village. Fanfare Sakazic - Gratuit.

Renseignements/Réservations:

Office du tourisme Lodévois et Larzac : 04 67 88 86 44 et tourisme@lodevoisetlarzac.fr

- See more at: http://bscnews.fr/201306293022/les-actus-culturelles/remise-a-neuf-le-festival-de-theatre-dans-les-villages-du-lodevois-et-du-larzac.html#sthash.Y9mECx5k.dpuf
Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 18:38

Arnooangouleme.pngAu bonheur des planches

2013 fêtait les 40 ans du Festival d'Angoulême et son succès grandissant est ô combien révélateur de l'importance que prend le 9ème Art dans la culture aujourd'hui. Il faut reconnaître qu'il existe une atmosphère dans la ville charentaise comme on n'en trouve peu ailleurs. Un flot continu et souriant de lecteurs se déplace de place en place pour décrocher la dédicace d'un auteur chéri ( 150 éditeurs étaient présents) , assister à un concert dessiné, une projection, une rencontre internationale ou découvrir l'une des nombreuses expositions proposées. Voilà bien le dilemme à Angoulême: il est impossible de tout faire en 4 jours et l'on repart, l'esprit bouillonnant de traits de crayon enthousiasmants  et de phylactères farceurs, un peu frustré tout de même. Cette année, Albert Uderzo  et Leiji Matsumoto ( créateur d'Albator et Galaxy Express 999) se  sont partagés la vedette lors des rencontres internationales. Outre la qualité des propositions, on soulignera aussi que l'accueil chaleureux des habitants est "un plus" incontestable et qu'on n'insistera jamais assez sur le fait que la ville d'Angoulême, sa localisation qui oblige les festivaliers à rester plusieurs jours au même endroit et à partager un moment aussi culturel que festif, est un des secrets - nous semble-t-il- de son succès.


Parlons FauveCapture-d-ecran-2013-03-25-a-18.42.34.png

C'est le dessinateur satirique néerlandais Willem qui succédera à Jean-Claude Denis à la présidence. Le premier Grand Prix du Festival avait été accordé à André Franquin en 1974; avaient suivi, pour ne citer que quelques noms, Will Eisner, Reiser, Moebius, Jacques Tardi, Enki Bilal, Marcel Gotlib, André Juillard, Robert Crumb, Zep, Georges Wolinski ou encore Art Spiegelman. Un choix très controversé par les réseaux sociaux passionnés de bds mais qui est le premier à être le résultat d'un vote démocratique puisque tous les auteurs accrédités au festival avaient le droit d'y participer.


Ci-dessous la liste des Fauves de l'année - si vous étiez passés à côté!

Fauve d’or du Meilleur album: Quai d’Orsay Chroniques diplomatiques, T2 (Dargaud) de Christophe Blain et Abel Lanzac.
Prix spécial du 40e Festival: Akira Toriyama (Japon)
Prix spécial du jury: Le Nao de Brown (Akileos) de Glyn Dillon
Prix de la Série: Aâma, T2 (Gallimard) de Frederik Peeters.
Prix Révélation: Automne (Nobrow) de Jon McNaught
Prix du Patrimoine: Krazy Kat. 1925-1929 (Les Rêveurs) de George Herriman (décédé en 1944).
Prix du Public Cultura: Tu mourras moins bête, T2 (Ankama) de Marion Montaigne
Fauve du Polar SNCF: Castilla Drive (Actes Sud/L’An 2) d’Anthony Pastor
Fauve Jeunesse: Les Légendaires Origines, T1 (Delcourt) de Sobral et Nadou.

Capture-d-ecran-2013-03-25-a-18.42.26.pngUderzo in extenso
Couronné en 1999 par le prix du Millénaire, Albert Uderzo est revenu à Angoulême pour une exposition rétrospective à la Cité de la BD et la projection en avant-première d'un documentaire de Laurent Boyer sur l'un des plus grands portraitistes de notre identité nationale, le géniteur des bouilles d'Astérix et obélix mais également de très nombreux personnages comme Jehan Pistolet, Tanguy, Laverdure ou encore Oumpah-Pah. Avec René Goscinny, ils remportent haut la main le record mondial du nombre d'albums vendus: 350 millions! Traduites dans plus de 115 langues, les aventures du seul village gaulois résistant encore à l'envahisseur romain ont séduit les enfants aussi bien que les parents. Albert Uderzo, ce pur autodidacte daltonien, ce stakhanoviste de la planche capable à une époque d'en produire cinq par semaine, est admiré d'abord par ses pairs pour sa capacité à exprimer le mouvement et à mettre de la vie dans ses dessins.
Lors de la rencontre internationale, l'émotion dans la salle était palpable et les rires fusaientCapture-d-ecran-2013-03-25-a-18.42.17.png souvent aux réflexions de ce Grand Monsieur au caractère bien trempé qui rencontra Goscinny à 25 ans et contribua notamment à faire reconnaître deux métiers qui n'existaient ( celui de scénariste et celui de dessinateur). "Celui qui voulait être mécanicien" y exprime son admiration pour Franquin et son "style rond",  avoue qu'il signait Al Uderzo " pour faire comme les américains"; lorsqu'on évoque la présence de visages caricaturés de Lino Ventura, Goscinny lui-même, Laurel et Hardy, Guy Lux, Raimu, Pagnol, Sean Connery, Kirk Douglas dans Astérix, il répond simplement  que "quand on est dessinateur, on aime caricaturer les gens qu'on connaît". Celui "qui aimait toute la bande-dessinée américaine" a donné une explication modeste au succès de la série: " Le succès est créé par les lecteurs".
Le 24 octobre 2013 paraîtra un nouvel album d'Astérix et Obélix; le scénario et les dessins seront respectivement signés de Jean-Yves Ferry et Didier Conrad. Albert Uderzo  a choisi de ne pas faire "mourir" les deux espiègles et courageux gaulois qui lui ont offert une renommée mondiale et il passe le flambeau avec sagesse et générosité pour ses lecteurs.

Capture-d-ecran-2013-03-25-a-18.42.02.pngLe saviez-vous?
Idéfix n'était, au départ pas amené à être un personnage de premier plan. Goscinny avait demandé à Uderzo de dessiner un petit chien devant une échoppe à Lutèce et Uderzo a demandé s'il pouvait faire suivre le chien sur le chemin du retour qui les ramenait au village. Ce sont les courriers nombreux des lecteurs réclamant ce chien qui ont convaincu les deux auteurs de lui donner par la suite le rôle que l'on connaît. Uderzo explique qu'ils n'en avaient pas très envie au départ  car ils ne voulaient imiter Hergé avec Tintin et Milou. Le nom d'Idéfix est une invention des lecteurs.

Obélix est une invention du seul Uderzo. En effet, le dessinateur avait l'habitude de croquer des héros costauds. Goscinny souhaitait pour son héros principal petit , malingre et débrouillard. Uderzo, têtu, a dessiné  aux côtés d'Astérix un bonhomme rondouillard qui portait un menhir. Et Goscinny a aimé ce pendant rêveur.

L'album préféré d'Uderzo est celui d'Astérix chez les Bretons car "Goscinny qui maîtrisait très bien l'anglais a donné aux dialogues en français des constructions anglaises. C'est très drôle".

Repost 0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:59

printempss.pngPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Et si pour oublier l'hiver, on commençait à penser au Printemps! Oyé, Oyé, amateurs de théâtre, de cirque, de cinéma et surtout d'émotions culturelles,  l'avant-programme du Printemps des Comédiens 2013 est là et il promet de belles soirées ! D'abord avec plusieurs créations enthousiasmantes: un Cyrano de Bergerac orchestré par le talentueux Georges Lavaudant qui nous avait offert lors de la saison 2011 une mémorable Tempête shakespearienne; Tabac Rouge ensuite, un chorédrame de James Thiérrée qui, l'an dernier, a séduit unanimement le public montpelliérain avec Raoul ; Jean Bellorini dont Tempête sous un crâne et Paroles gelées, ces dernières créations sont deux petites merveilles de fraîcheur et d'inventivité, présentera Liliom ( ou la vie et la mort d'un vaurien). Côté cirque, ensuite, Le Printemps accueillera le nouveau spectacle de la talentueuse compagnie Rasposo ( créatrice du Chant du Dindon )  mais également une création du Quatuor Debussy, de Jérôme Thomas et du Cirque Balthazar entre autres….Citer tout le programme des réjouissances serait fastidieux mais l'on vous annonce déjà la présence du chanteur Camille ou encore d'Isabella Rosselini dans un spectacle intitulé Green Porno qui abordera la question du sexe et ses problématiques intrinsèques. La saison offrira aussi l'occasion de revoir des classiques dont Woyzeck mis en scène par Marie Lamachère, de parler de science avec L'art n'est pas la science de la Cie Primesautier - venue l'an dernier raconter la vie de Galilée - ou encore de journalisme et d'engagement avec la Cie Adesso e sempre.  Une nouveauté? La présence du cinéma , de l'image et de conférences avec, notamment, une nuit de cinéma autour des oeuvres de Shakespeare le 28 juin mais aussi le travail du collectif F.C Bergman qui montrera dans 300 le x 50 le X 30 el la vie d'un village filmée et projetée en notre présence. Enfin, le Festival accueillera une des grandes figures de la scène allemande, Thomas Ostermeier avec Les Revenants et une des plus grandes troupes du monde, le Berliner Ensemble, fondé par Beltolt Brecht, avec Richard II. Il ne reste plus qu'à être patient…et en attendant, assurément, procurez-vous rapidement la carte Duo 2013 ( le nombre en est limité)  qui vous permettra d'avoir deux semaines d'accès prioritaire à la billetterie avant l'ouverture tout public.

 

Printemps des comédiens - 178, rue de la Carriérasse, 34097 Montpellier
Tél: 04 67 63 66 67

 

Le site du Printemps des Comédiens

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 17:26

Andreas.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Le festival d'Angoulême 2013 est achevé, les Fauves distribués et vous n'avez peut-être pas eu l'occasion de vous y rendre. Un aperçu de quelques expositions qui y étaient présentées et dont certaines sont prolongées pour vous donner l'occasion de pallier votre absence de fin janvier. Parmi les nombreuses exhibitions du festival d'Angouleme 2013, celle des Arcanes d'Andreas gagne bien loin devant les autres notre grand prix. Son mérite en revient d'abord à l'artiste dont le trait et les techniques sont bluffants. Voilà , assurément , l'exposition à ne pas rater! Une mise en scène jouant sur des pans de murs noirs  met en valeur une série de dessins non colorisés qui constituent la majorité des œuvres présentes. Et d'ailleurs lorsqu'en fin d'exposition, l'on revoit les albums édités, l'on est tenté de retourner voir les originaux tant le noir et blanc chez Andreas confère une puissance graphique décuplée. Ses dessins, résultat d'une rigueur et d'une exigence qui épatent l'œil, savent tout autant exprimer l'émotion d'un visage que les frémissements d'un mouvement ou encore la complexité d'un paysage fantastique. Approchez- vous des cadres et laissez- vous émerveiller par la précision pointilliste du trait. En plus de planches extraites de Rork et Capricorne, les deux séries phare de l'auteur, on découvre d'autres travaux dans lesquels la perfection du crayon donne un rendu souvent presque photographique.  Vous l'aurez compris.... Voilà  l' incontournable de l'édition 2013 selon nous! Il faut aller rencontrer Andreas : un des premiers auteurs à métisser les styles "entre comics, graveurs du début du XXe siècle et style franco-belge "; un auteur qui soigne sa narration, semble capable de tout savoir faire et dont les planches invitent à la relecture tant elles fourmillent d'indices dans le dessin aussi bien que dans les dialogues à double sens.


L'exposition d'Uderzo, ensuite, est plaisante, même si elle n'expose que des reproductions (AngolemaUderzo.jpg pas d'originaux donc on insiste...) , et l'on  y a notamment apprécié les pastiches de toiles célèbres version village gaulois qui précédent l'expo. On y plonge cependant avec plaisir, comme un gosse revenant à ses premières lectures, et on se surprend à rire sur des gags que l'on avait oubliés.

Au nom de la loi, par contre, est une exposition didactique  un peu "fouillis" ( par quel bout commencer? finir?) et auront été déçus ceux qui espéraient y apercevoir de vraies planches ou des performances graphiques. On en est ressorti un tantinet étourdi d'informations que l'on s'est empressé ( nostra culpa) d'oublier...


Ceux  qui ont eu la patience de faire la queue pour voir l'exposition de Jean-C Denis, auront eu  l'opportunité de découvrir de nombreuses planches mettant en scène son personnage phare Luc Leroi et de profiter d'une trentaine de dessins-hommage à ce héros atypique par de nombreux bd -istes de talent ( Gibrat, Bilal etc...). Le trait du président de l'édition 2013, somme toute assez classique, s'étudie avec intérêt  mais ne procure pas de grands élans d'enthousiasme. Les trompe l'oeil muraux, à l'entrée de l'exposition, sont cependant attrayants.


maison.pngÀ la Maison des Peuples, enfin, l'exposition sur le travail de Philippe Squarzoni, très engagé, ne manque pas d'intérêt et continuera d'être visible tout le mois de février. Cet auteur, au travers de son œuvre, traite de thématiques telles que l'ultralibéralisme, l'alter mondialisme, la politique, le réchauffement climatique… et, de planche en planche, on rit jaune, on apprend, on réfléchit. Salvateur donc.

 

Ci-dessous des liens qui vous permettront d'approfondir davantage:

 

- Les Arcanes d'Andreas- du 31 janvier au 17 mars 2013 de 10h à 19h au Musée d'Angoulême 

- Exposition "Jean-C Denis" à l'Hotel Saint Simon du 31 janvier au 3 février 2013.

- Uderzo in Extenso - Cité de la BD - Du 5 février au 3 mars 2013

- Au nom de la loi - Palais de Justice - Du jeudi 31 janvier au dimanche 3 février 2013, 10 h/19 h.

- Quand la BD s’en mêle 2013 - Philippe SQUARZONI "Quand la BD rime avec journalisme et politique" - A la Maison des peuples -Angoulême jusqu'à fin février 2013

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 16:01

fibdPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Lucas Varela est un auteur argentin ; né à Buenos Aires, après des études de graphisme, il travaille pour des quotidiens comme dessinateur et graphiste.

Parmi ses ouvrages édités , on trouve La corne écarlate ( SAF), L'héritage du colonel ( Delcourt) et Paolo Pinocchio, son premier album en tant qu'auteur complet ( Éditions Tanibis). Il est en résidence aujourd'hui à la Maison des auteurs d'Angoulême pour réaliser La plus longue journée de l'histoire, une bd muette: une comédie dans laquelle on découvre notamment un extraterrestre et un robot ménager , se livrant à de fréquentes introspections et en conflit avec d'autres machines créées  elle aussi par son inventeur. Chaque planche y respecte une disposition symétrique en 8 cases  qui confère une structure monotone " pour se débarrasser de tous les effets annexes de la bd et se concentrer dans des cases simples sur l'histoire ". Pourquoi une forme muette? "Une forme de rébellion contre les scénaristes", dit-il en plaisantant. L'univers de Lucas Varela , atypique et déjanté, est cependant nourri par de très nombreuses références culturelles dont La divine Comédie de Dante. Il a dernièrement d'ailleurs dessiné quatre planches mettant en sćene Dante et son chien Virgile effectuant une descente aux Enfers pour réfléchir sur la question de la douleur... L'occasion d'y perdre ses intestins et de faire des rencontres toutes plus macabres et burlesques les unes que les autres. Les histoires de  Lucas Varela puisent dans l'absurde et sont souvent éloignées de la réalité . Y règne un humour décalé fort séduisant. "Quand je commence un dessin, je préfère partir dans l'improvisation et voir ce qui sort, une opération de trampoline". Lors de cette rencontre dessinée, Lucas Varela est parti d'un crayonné au bleu  et a montré comment, sur une vignette, il  procédait ensuite à l'encrage; c'est son moment préféré , a -t-il confié, car c'est le moment où l'auteur déconnecte et se détend " je peux faire l'encrage en écoutant de la musique et ai besoin de moins de concentration". Quelqu'un dans la salle lui a demandé la situation de la bd en Argentine:  " Le monde de la bd en Argentine. Rien de comparable à la France et il y a très peu d'éditeurs" . Quels sont ses mentors? " Mon inspiration ne vient pas d'auteurs argentins mais de la ligne franco-belge". Un auteur à découvrir assurément.

 

Rencontre dessinée avec Lucas Varela- 2 février 2013 - salle Odéon au Théâtre d'Angoulême .

Repost 0
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 15:46

fibd.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Le 40ème Festival International de la Bande-Dessinée se déroulera à Angoulême du 31 janvier au 3 février 2013. Le programme est - une fois encore!- chargé et passionnant! Le Grand Jury 2013 sera composé de Jean-Claude Denis, détenteur du Grand Prix de la Ville d'Angoulême 2012 et président du jury, des auteurs Jessica Abel, Jean-Yves Ferry, des libraires, Séverine Marque et Sarah Vuillermoz, et de deux personnalités qualifiées, Pierre Lescure et Denis Olivennes : ils délivreront les 7 prix officiels qui récompenseront des albums publiés entre le 1er décembre 2011 et le 30 novembre 2012. Voici les albums en compétition dans la sélection officielle : Alix Sénator, Aâma la multitude invisible, Automne, Big Questions, Demain Demain, Daytripper, Fables la grande alliance, L'enfance d'Alan, Les Folies Bergères La grande odalisque, Heureux qui comme, Hors-Zone, I am a hero, Lorna, Moi René Tardi prisonnier de guerre au Stalag IIB, Monsieur Strip, Nao, Orbital Justice, L'or et le sang les princes du djebel, Ovnis à Lahti, Pablo Apollinaire, Paolo Pinocchio, Personne ne me fera de mal; Quai d'Orsay chroniques diplomatiques, La ruche, Le singe de Hartlepool, Soil, Le temps est proche, Thermae Romae, Tu mourras moins bête, Vingt trois prostituées, Walking Dead un vaste monde. Une sélection jeunesse sera également récompensée parmi laquelle l'excellent Carnets de Cerise

Ensuite? Une série d'expositions qui ravira petits et grands: Albert Uderzo revient à Angoulême pour une grande exposition rétrospective "Uderzo, in extenso" ; plus de 150 originaux permettront de découvrir l'univers de Jean-C Denis, président de jury 2013 ; dans la cour de l'Hôtel de Ville, on trouvera "Mickey & Donald, tout un art", une exploration en images de la manière dont les héros mythiques de Disney ont nourri l'imaginaire de nombreux auteurs de la BD. Au Palais de Justice, une exposition intitulée "Au nom de la loi" montrera comment la justice s'incarne dans le 9ème Art - de Daredevil au juge Bao. Sera donnée l'occasion de plonger dans l'univers de Didier Comès, à la fois maître du noir et blanc et classique de la bd franco-belge , de Jano et son univers "rock et BD" ou encore d'Andreas, auteur de Rork et Capricorne. Ne passez pas non plus à coté de l'exposition Jeunes Talents qui , dans une exposition collective, met en valeur le travail des "peut-être" futurs grands noms de la bd! Pénélope Bagieu vous invitera à découvrir ses Pattes de mouche et la bande dessinée algérienne s'exposera aux Ateliers Magelis! Et puis, forcément et toujours, l'occasion de rencontrer en chair, en mots et en dédicaces les auteurs que vous affectionnez - et ils seront nombreux cette année encore! -  sur le stand des éditeurs : 6 Pieds sous terre, Actes Sud, Akileos, Atrabile, Café Creed, Casterman, Dargaud, Delcourt, Des ronds dans l'O, Drugstore, Komiki, Fenice, Glenat, Ion, Kurokawa, Le gang, Le Lombard, Les mains sales, Les pattes vertes, Rackham,Sarbacane, Soleil, Titan, Urban Comics, Vents d'Ouest, Zoo et tant d'autres…Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte! Un rendez-vous pour les amoureux de la bulle au programme passionnant : expositions, rencontres internationales, rencontres dessinées, concerts dessinés, conférences, animations, films documentaires etc…Bon, vous vous dîtes : " Et tout ça, ça ne nous dit pas combien ça coûte?" Et bien si, on va vous le dire ! Le Pass Festival pour les plus de 18 ans est de 14 € ( 1 jour) et de 30 € ( 4 jours) et pour les 10-17 ans respectivement de 11 € et 24 €. Longue vie au 9ème Art!

 

Tout et encore plus sur le site officiel !

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 15:40

evora.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ A l'occasion du Fest'afilm organisé à Montpellier par Ferdinand Fortes, du 29 nov. au 2 déc. 2012, qui mettra à l'honneur cette année le Cap-Vert, sera projeté le film documentaire "Cesaria Evora, Destination Cap vert" d'Eric Mulet et Anaïs Prosaic, un hommage à la diva aux mornas nostalgiques et aux blues chaloupés. Une exposition photographique sera également consacrée à Cesaria Evora au travers de photos prises aux quatre coins du monde par le photographe Eric Mulet. Rencontre avec Anais Prosaic qui a suivi la "Diva aux pieds nus" de Lafayette en Louisiane en passant par New-York, New Bedford ( Connecticut) et au Cap Vert.

 

 D'où est née l' idée de ce documentaire ?A quelle occasion le projet s'est-il  concrétisé?
C'est une commande d'Arte pour ouvrir une nouvelle série de documentaires musicaux, "World Collection", qui comporta six numéros (Cesaria, Gipsy Kings, Salif Keita, Taraf de Haïdouk, Carlhinos Brown, Nusrat Fateh Ali Khan) diffusés le samedi soir de septembre à novembre 1996. La production et les managers de Cesaria m'ont présenté Eric Mulet, photographe aux Inrockuptibles, qui avait commencé un très beau travail en film super8 sur Cesaria. Nous avons décidé d'actualiser et d'enrichir ce tournage avec de nouvelles chansons et un reportage sur l'actualité de Cesaria au Cap-Vert et aux USA, où elle venait de clore sa deuxième tournée américaine.

 

Si vous deviez citer deux qualités de Cesaria Evora, lesquelles serait-ce? Et pourquoi?
Très grande professionnelle, comme tous les "grands" que j'ai rencontrés ou avec qui j'ai eu le privilège de faire des films, que ce soit Bashung, Patti Smith, Marc Ribot, ou le professeur Etienne Klein... Et merveilleusement spontanée...

 

Si vous deviez raconter un moment émouvant lors de votre découverte de la Diva aux pieds nus, lequel serait-ce?
Avant le tournage, quand nous nous sommes rencontrés à New York, pour expliquer à Cesaria la direction de ce film, je lui ai dit que je voulais faire quelque chose dont elle soit fière, et qui fasse plaisir à ses petits-enfants plus tard...

 

Vous l'avez notamment suivi au Cap Vert….quels souvenirs gardez-vous de ce pays à l'honneur pour le Festa Film 2012?
Le Cap Vert est un splendide pays, pauvre et rude, qui a enduré beaucoup de misère, mais j'ai aimé l'art de vivre et l'état d'esprit fier et indépendant des gens de Mindelo, la musique, les bars, la gastronomie, les plages, les maisons, le volcan, l'Atlantique, les oasis de Sao Vicente...

 

Qu'avez-vous choisi de mettre en lumière dans ce documentaire?
Cesaria en 96 est au sommet de sa gloire, elle renaît, revit, prospère, peut gâter sa famille et ses amis et profiter de la vie, tout en se consacrant totalement à la musique, comme elle en a toujours rêvé. Un moment d'intimité avec une artiste en pleine possession de ses moyens et qui a rencontré la reconnaissance publique (et critique)...

 

 Une anecdote amusante à raconter survenue lors du tournage?
Il y en a une que j'aime particulièrement mais trop privée pour la raconter... Sinon ce tournage était mon premier travail important depuis la fin de Megamix, le magazine musical d'Arte, et donc j'étais très absorbée, voire stressée par la responsabilité de la production. J'ai oublié pas mal de détails...

 

Quels ont été les retours du public sur ce film? d'abord pour les amoureux de sa musique ? ensuite pour les néophytes?
C'est une commande de télévision. Nous avons eu une presse excellente. Le film a été multidiffusé, il est sorti en dvd, épuisé aujourd'hui.

 

Si vous deviez enfin citer un titre de son répertoire, lequel serait-ce?
"Miss Perfumado"

 

 

Pour découvrir les actualités du festival, la page facebook du festival ICI

Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 17:17

catet.jpgPar Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Du 22 au 28 juillet 2012, on ne le répétera jamais assez: les Nuits de la Terrasse et del Catet sont un cadeau offert par la Cie In Situ et les communes Orb et Taurou dont il ne faut pas se passer! C'est l'été et , en compagnie d'un délicieux vin de la région, au sein d'un patrimoine rural d'exception, on vous offre l'occasion de flirter avec la littérature, le cirque et la musique....Comment résister?! Cette douzième édition rend hommage à Shakespeare avec la comédie pastorale et romantique "As you like it" , ne manquera pas d'envolées acrobatiques, de dissertations musicales inspirées et de femmes remarquables : Aurélie Namur interprétera La Femme Vautour, Claire Truche nous racontera la langue française, Stéphanie Marc fera une lecture de Mon Grand-Père de Valérie Mréjen, Sarah Fourage sera Louise Michel le temps de quelques Eclats de voix, Madeleine Peyroux enchantera nos tympans de sa voix jazz, Line Wiblé incarnera les cinq membres de la famille Martin dans 2,3 Grammes....et tant d'autres découvertes culturelles dont vous jouirez sous les étoiles....!!

 

 Dimanche 22 juillet 2012

11h30 Chants sacrés d'Orient  à Thézan les Béziers

21h45 Carmen Arabo-Andalouse ( concert classique )  à Pailhès

Lundi 23 juillet 2012

21h45 As you like it ( Théâtre) à Thézan les Béziers

Mardi 24 juillet 2012

21h45 Face Nord ( Cirque) à Causses et Veyran

21h45 As you like it ( Théâtre) à Thézan les Béziers

Mercredi 25 juillet 2012

19h 2,3 Grammes ( Théâtre) à Saint Nazaire de Ladarez

21h45 Face Nord ( Cirque) à Causses et Veyran

Jeudi 26 juillet 2012

21h45 Madeleine Peyroux ( Jazz) à Murviel Les Béziers

Vendredi 27 juillet 2012 ( Une nuit de théâtre au Château de Coujan à Murviel Les Béziers)

19h Louise Michel : Eclats de voix ( Théâtre)

20h Mon Grand-Père ( Lecture)

21h45 Un chacal, des chamots? ( Théâtre)

23h45 La femme vautour ( Théâtre)

Samedi 28 juillet 2012

20h45 Giovanni Mirabassi Solo et Taraf de Haïdouks ( Concerts) à Murviel les béziers`

 

Pour réserver vos places, du lundi au vendredi de 10h -12h et 15h-19h à Sortie Ouest 04 67 28 37 32

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 15:23

arabesques.jpgPar Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Du 21 au 27 mai 2012 auront lieu les 7èmes rencontres des arts du monde arabe lors du festival Arabesques au Domaine d'Ô. L'enjeu est, une fois de plus, de faire connaître les richesses de la culture arabe mais aussi , dans " une époque de remise en question comme la nôtre, avec ses bouleversements, ses traumatismes, ses interrogations anxieuses, mais aussi ses dimensions nouvelles" la volonté de rappeler qu"il faut trouver une "autre manière de concevoir la citoyenneté et le vivre ensemble"( Rabah Mezouane). C'est donc l'heure de danser, d'écouter, de chanter et de vivre ce festival coloré de musique, de chaleur et de sourire accompagné(s) de nombreux artistes de talent venus porter leur art comme un hymne à la tolérance!

 

Voici le programme:


Lundi 14 mai:

- 18h/ Vernissage exposition Emir Abd El-Kader


Lundi 21 mai:

-19h50/ Les femmes du Bus 678 -Cinéma.


Mardi 22 mai:

- 19h50/ Making Of -Cinéma


Vendredi 25 mai:

- 19h/ Ghalia Benali, Adil Smaali

- 22h/ Les 3 magnifiques


Samedi 26 mai:

- 14h/ La Vache et l'Orphelin - Conte.

- 15h30/ Table ronde sur le Barbès Café

- 16h/ Parcours#1: la mer avec Kamilya Jubran, Salah Al Hamdani, Jihad Darwiche et Ali Merghache

-19h/ Concert Ali Khattab

- 22h/ Barbès Café


Dimanche 27 mai:

-15h30/ Table ronde sur l'Emir Abd El-Kader

-16h/ Parcours#2: la mère avec Kamilya Jubran, Salah Al Hamdani, Jihad Darwiche et Magyd Cherfi

- 19h/ Concert d'Abdelkader Chaou

- 22h/ Concert de Zebda

 

LE SITE DU FESTIVAL ARABESQUES

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 19:32

pezzz.pngPar Julie Cadilhac -Bscnews.fr/ Marcel Pagnol a pu écrire: « Si Jean-Baptiste Poquelin est né à Paris, Molière est né à Pézenas. » Et en effet, en compagnie des acteurs de l'Illustre Théâtre, Molière sillonna le Languedoc presque dix ans et passa près d'un an à Pézenas où il trouva l'inspiration de certaines de ses pièces les plus célèbres.

Les Piscénois sont donc heureux d'accueillir au coeur de leur commune du 15 au 24 juin 2012 la 4ème édition du festival Molière avec un programme théâtral et musical enthousiasmant! De nombreux spectacles gratuits, de la convivialité, l'occasion d'aller saluer le buste de Molière de Jean-Antoine Injalbert et de mêler plaisir du soleil méditerranéen et amour du théâtre! Allez, on ne résiste pas à vous dévoiler le programme: courez-y!


Samedi 16 juin (Place Gambetta ( GRATUIT):

Théâtre sur tréteaux

- Fabula Buffa par le Teatro Picaro à 15h

- Monsieur de Pourceaugnac par l'Illustre Théâtre à 16h30.

- Saynètes par L'Illustre Théâtre, Teatro Picaro, La Cie du P'tit Bastringue, le Theatre des Origines à 19h.

Déambulation masquée et costumée

- Florimonde à 18h

- Le costume dans tous ses éclats à 18h30


Dimanche 17 juin :

Spectacles de rue et théâtre sur tréteaux(Place Gambetta ( GRATUIT)

- Florimonde à 14h

- Escrime à 15h.

- Fabula Buffa à 16h30

- Cartouche, projection sous les étoiles à 22h30

Concert ( Eglise Sainte Ursule)

- Ensemble Claire Garonne ( 5 euros) à 18h

Théâtre ( Butte du Château)

- Les insomnies de Molière par La Cie du P'tit Bastringue à 20h30 ( 10 euros)


Mercredi 20 juin:

- L'Avare par la Cie Tabola Rassa. Spectacle jeune public à 15h30 ( 3 euros)

Vendredi 22 juin:

- La nuit juste avant la forêt de B.M Koltès parla Cie Théâtrale de la Mer à 22h ( entre 20 et 25 euros)


Samedi 23 juin:

- Place Gambetta et Centre historique ( gratuit) Une histoire à vivre sous le regard de Molière toute la journée et déambulation à 23h.

- Butte du Château: Antigone de Sophocle par le Théâtre Permanent. ( 14 euros)


Dimanche 24 juin:

- Place Gambetta et Centre historique ( gratuit) Monsieur de Pourceaugnac par l'Illustre Théâtre à 15h30.

- Butte du Château: Les insomnies de Molière par La Cie du P'tit Bastringue à 17h30 ( 10 euros)

- Place Gambetta et Centre historique ( gratuit) Fête de la St Jean et clôture du festival avec le Théâtre des Origines autour des Fêtes de la St Jean à 21h30


Réservations: 06.07.31.18.26

Pass Festival 4 spectacles: 45 euros

Billetterie-spectacle@ville-pezenas.fr

Le site de la ville

Repost 0

Décalée par Julie

Rechercher

Il suffit de cliquer...

Visites sur le blog décalé




Pour se sentir moins seul...

13406520-19661145

Write Spirit!